En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 

Thorame-Haute 

 
img_edito.JPG

ondres

ondres.jpg

arrow1rightwhite.gifOndres est un village des Alpes-de-Haute-Provence, dépendant de la commune de Thorame-Haute  dans le Haut Verdon. Il fut complètement déserté au début du XXe siècle avant d'être remis en état à partir de la fin des années 1950 par quelques familles de vacanciers tombées amoureuses du site.

Les habitants d'Ondres sont traditionnellement appelés Ondraincs, on trouve aussi fréquemment Ondriens terme utilisé par les résidents actuels.

arrow1rightwhite.gifOndres se caractérise par son aridité qui le fait parfois manquer d'eau en juillet-août. Le village n'est pas équipé ni en réseau d'électricité, ni en réseau d'eau. En été, il peut compter une centaine d'habitant.

Autrefois, le village abritaient jusqu'à 250 personnes, on y trouvait une école primaire et un prêtre attaché à l'église Saint-Laurent, succursale de la paroisse de Thorame-Haute.

L'économie traditionnelle d'Ondres se caractérise par sa pauvreté contrairement au chef-lieu qui jouissait d'un certain confort et les difficultés de déplacements, les premiers chemins vraiment carrossables ne seront tracés que dans les années 1930. Ces éléments apparaissent clairement dans les enquêtes agricoles et divers témoignages (notamment le curé du village).

L'école du village est déclassée en 1946, mais ne compte plus aucun enfant à partir de 1943. En 1930-1931, seuls 2 enfants fréquentent l'école.

Ondres a été fréquenté par le lettré Léon Richard, instituteur de Thorame durant 35 ans puis d'Ondres plusieurs années à partir de 1845.

Quelques photos du village d'ondresarrow1rightwhite.gifapp photo.png 

thorame-haute


Page lue 12898 fois